L'insécurité : Un grand ennemi de la nation

La France comme tous les pays est touchée par l'insécurité. En effet, la criminalité étant un phénomène sociétal inévitable, des millions de personnes dans le monde ont déjà été victimes de vols, d'agressions ou encore de menaces. Chaque fois que ce type d'action se produit, la peur grandit et la nation s'affaiblit. En effet, le principe même d'une nation est celui d'un peuple uni autour d'un drapeau, d'une langue et d'un territoire. Malgré une concordance des 3 critères, les criminels viennent entacher cette union qui les lie par définition à leurs concitoyens de par leurs actes hostiles. En se multipliant, ces actes ont un effet insidieux dont le préjudice se veut bien plus large que le dommage moral ou physique directement infligé, et l'unité nationale laisse alors peu à peu place à la fracture sociale. Ces considérations extrêmes sont déjà malheureusement constatées dans certains quartiers (notamment en banlieue) où l'ordre s'est dégradé et où l'insécurité règne. Ce genre de situation est extrêmement difficile à gérer, car le danger vient de l'intérieur et la frontière entre protéger et combattre s'amincie. 

2 types d'insécurité

L'insécurité chiffrée

L'insécurité non chiffrée

L'insécurité, c'est aussi d'innombrables faits du quotidien qui ne font pas l'objet de recours en justice et qui par conséquent n'apparaissent pas dans les statistiques. Nous pouvons citer les agressions et intimidations verbales, les regroupements gênants, le tapage nocturne ou diurne, les 'petits' vols, les rodéos... Autant de délits ne motivant pas toujours la démarche fastidieuse de porter plainte mais qui, pourtant, pèsent lourd sur certains quartiers. En effet, ces phénomènes ne nuisent pas tant par leur incidence directe, mais par leur nombre qui les rend finalement aussi impactants que les crimes plus graves, qui sont aussi plus rares. Pour exemple, sur une année, entre un quartier où 5 personnes furent victimes d'homicides et un autre où 1000 furent régulièrement victimes d'intimidations verbales et physiques, l'insécurité ressentie sera similaire. Malheureusement, ce sont bien souvent les mêmes endroits où l'on retrouve ces 2 types de faits, plongeant les habitants dans un climat étouffant.

Une justice en difficulté

Il ne fait nul doute que la France, à l'instar là encore de nombreux autres pays, peine parfois à faire régner l'ordre. Les recours en justice se veulent en effet bien souvent longs, voire très longs pour les affaires nécessitant plusieurs jugements, pour au final occuper à la fois le temps et l'énergie des justiciables sur des périodes allant jusqu'à plusieurs années. Il arrive également que ces délais à rallonges soient utilisés par les partis comme atouts stratégiques (exemple : fournir volontairement des documents incomplets dans le but de retarder la mise en place d'un procès et, par conséquent, décourager le plaignant). La police doit également faire face à des situations de plus en plus délicates tout en maintenant une conduite irréprochable, ce qui a fait l'objet de nombreux mouvements sociaux et médiatiques au cours des derniers mois. Face à tout cela, c'est la société dans son ensemble qui peine à retrouver l'entente et la liberté qu'elle s'était promise comme valeurs fondatrices.

Chez C.S.P Sécurité, nous tentons à notre échelle de prévenir les risques de troubles de l'ordre public, cambriolages ou encore tapages en proposant des services de rondes de sûreté adaptés aux municipalités. Ces prestations ont pour but de dissuader les potentiels contrevenants et décharger la police de ce genre de missions de surveillance longues afin qu'elle n'intervienne qu'en cas de nécessité. Pour tout besoin en sécurité dans votre ville, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone / mail ou à faire votre demande de devis gratuit ici.